AgirCultureDécouvrirRéfléchirStyle de vie

Comment tirer le meilleur parti de votre otium

Le concept d’otium existe depuis des siècles, mais ce n’est que très récemment que nous avons recommencé à comprendre pleinement son importance. Otium est un mot latin que l’on pourrait interpréter comme un temps libre intelligent, une retraite pour prendre du recul, une parenthèse essentielle. C’est donc un moyen primordial pour mener une vie épanouie.

Malheureusement, dans le monde trépidant d’aujourd’hui, beaucoup d’entre nous ont perdu cet ancien art de vie. Pris par le travail, la famille et d’autres obligations, nous ne prenons plus ce temps salutaire. Et ce serait une énorme erreur de le prendre pour un luxe !

Otium : qu’est-ce que c’est et comment en tirer le meilleur parti

L’otium est un concept théorisé durant la Rome antique, et qui commence à attirer de nouveau l’attention dans le monde occidental. Il est généralement compris comme du temps libre, mais il peut aussi être interprété comme le seuil de « la bonne vie », un moment pour profiter des arts, de la littérature et de la philosophie. C’est un temps de réflexion pour soi, mais sans ego, un temps utile mais pas utilitariste. C’est également un moyen pour basculer véritablement dans une vie éthique, et trouver du sens.

L’exercice de l’otium – qui se fait seul.e et ailleurs – présente d’autres avantages. Ainsi, c’est un moyen de régénérer le corps, l’esprit et le cœur. Cela peut impliquer de prendre un long bain, de lire sans regarder l’heure, ou de faire une sieste au soleil de l’après-midi. C’est aussi et surtout une porte ouverte vers la créativité. Autre bienfait de l’otium par la retraite qu’il implique, il peut être le moyen de renouer un fil qui s’est délié durant sa vie, retrouver un essentiel. L’otium doit être considéré comme un temps sacré qui n’est que pour vous.

Comment démarrer un otium

S’offrir une parenthèse signifie réserver du temps dans son agenda. Partir en retraite, s’isoler, être parfaitement libre, tout cela peut demander une forme d’organisation professionnelle, familiale, sociale, voire financière. Il est important d’être réaliste quant au temps que vous pouvez réellement mettre de côté, afin de ne pas vous sentir coupable et de vivre pleinement cette parenthèse justement hors du temps.

Au quotidien

Si vous avez du mal à réserver du temps spécifiquement pour l’otium, cherchez des moyens d’intégrer des parenthèses, des bulles, dans votre vie quotidienne. Il existe de nombreuses façons de le faire, et la meilleure façon variera en fonction de votre style de vie et de vos intérêts. Quelques idées : se couper de tout pendant des trajets pour aller au fond de soi, lire pendant les pauses déjeuner, se promener dans la nature, tenir un journal avant de se coucher, etc. Une fois que vous avez commencé à intégrer l’otium dans votre vie, il est important de vous assurer que cela reste une priorité. Cela peut signifier définir des rappels réguliers, une planification.

Le dernier mot

Prendre de la hauteur pour plus de profondeur. L’alliance est possible. L’otium est un moyen.

Pour en savoir plus : https://otiumdomus.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Blois Capitale

GRATUIT
VOIR