Histoire

Mieux connaître Annette Wieviorka qui ouvrira les prochains Rendez-vous de l’histoire

L'historienne qui redonne vie aux destins oubliés

Dans le cadre des Rendez-vous de l’histoire 2023, l’éminente historienne Annette Wieviorka, spécialisée dans la Shoah et l’histoire des Juifs au XXe siècle, présentera la conférence inaugurale de l’événement à Blois sur le thème « Les vivants et les morts ». Le choix d’Annette Wieviorka a sa logique puisque son dernier ouvrage se nomme : « Tombeaux : Autobiographie de ma famille », récompensé par le prix Fémina Essai 2022, témoigne de la réflexion de l’historienne sur les traces laissées par les membres disparus de sa propre famille, une famille juive marquée par les tourments de l’Histoire.

La famille Wieviorka-Perelman : Deux côtés d’une même histoire

Wolf et Chaskiel : L’intellectuel et le tailleur

Annette Wieviorka nous plonge dans l’histoire de sa famille, partagée entre deux facettes distinctes. D’un côté, il y a Wolf, l’intellectuel yiddish précaire, et de l’autre, Chaskiel, le tailleur taiseux. Ces deux hommes, venus de Pologne, ont débarqué à Paris dans les années 1920. Pendant ce temps, leurs épouses, Hawa et Guitele, ont assumé la charge de la vie matérielle et de l’éducation des enfants.

Des vies qui traversent les tourments du siècle

À travers son récit, qui prend la forme de tombeaux de papier, Annette Wieviorka adopte un ton personnel et intime. Elle explore les archives, les généalogies et les souvenirs directs ou indirects pour retracer les vies et les destins de sa famille. Nous parcourons ainsi un siècle cabossé, puis tragique. D’abord, l’installation difficile de ces immigrants, la pauvreté, les bouleversements politiques, leur engagement communiste ou socialiste, ainsi que leur rapport complexe à la religion et à la judéité. Puis surviennent la guerre, les rafles, la fuite ou la déportation, avec comme décors Paris, Nice, la Suisse et Auschwitz. Enfin, pour certains, le retour à la vie marqué par un autre drame.

L’art de restituer l’humain dans l’Histoire

L’art d’Annette Wieviorka réside dans sa capacité à placer le lecteur au niveau des hommes et des femmes assoiffés de bonheur, de joie et de liberté, mais bientôt confrontés à l’impensable et à l’imprévisible. Face à des choix décisifs, ils manquent de certitudes et d’informations fiables. L’historienne fait renaître des personnages attachants et un monde révolu grâce à une écriture sensible et précise.

L’héritage de mémoires individuelles

Dans son livre « Tombeaux : Autobiographie de ma famille », Annette Wieviorka tisse une toile émouvante et captivante des vies qui l’ont précédée. En mêlant habilement récits personnels, recherches historiques et liens familiaux, elle redonne une voix à ceux que l’Histoire avait relégués dans l’oubli. Son exploration approfondie des archives personnelles et historiques révèle l’humanité derrière les chiffres et nous rappelle les vies individuelles perdues ou bouleversées par les aléas de l’Histoire. « Tombeaux : Autobiographie de ma famille » nous rappelle l’importance de préserver et de comprendre les histoires personnelles, qui se cachent derrière chaque événement historique.

Wieviorka
Image RDV de l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Blois Capitale

GRATUIT
VOIR