DécouvrirSportVie locale

Pourquoi le Vineuil Sports Football est différent d’autres clubs

Ce samedi, le Vineuil Sports Football a célébré dans la joie sa saison 23-24 même si l’équipe fanion a été reléguée en R1. En effet, le club vinolien (aux 512 licenciés) reste fidèle à ses valeurs, ce qui est le principal. Une rectitude qui devrait d’ailleurs lui offrir très prochainement un repêchage en National 3. En effet, mercredi dernier, le coprésident Mickaël Lomet, accompagné du trésorier et de son adjoint, a présenté son budget à la DNCG, le gendarme financier du football français. Et celui-ci a pu apprécier que le club était en bonne santé financière. Contrairement à cinq autres actuellement en appel afin d’éviter une relégation en R1 pour ce motif.

Un budget pour les jeunes pousses

Le budget du Vineuil Sports Football est de 580.000 € cette année. Mais « 70 % du budget, voire 75 %, est consacré aux jeunes, détaille le coprésident Mickaël Lomet. Quand je dis les jeunes, c’est-à-dire à la formation des éducateurs et aussi à toutes les infrastructures qu’on met en place pour les enfants. Notre projet est basé sur la formation des éducateurs parce qu’il y a une précarité dans le monde du football amateur pour les éducateurs. Donc, tous ont un projet professionnel. Nous avons quatre salariés et neuf apprentis. Chaque année, neuf apprentis passent des diplômes dans le sport ou aussi des diplômes dans l’accompagnement comme le BPJEPS par exemple. Ils accompagnent soit des enfants handicapés, soit des enfants dits ‘normaux’. Ils ne font pas que du football, ils ont la capacité d’animer également. On a un complexe sportif avec cinq terrains, plus un terrain synthétique qui arrive bientôt. On a un club-house de 200 m², ceci c’est pour les activités. Le club est autonome, avec des subventions et autres, mais depuis des années, il se gère. On l’a repris il y a huit ans. Le club était déjà stable financièrement, et cela perdure. Cette année, on sort avec un résultat positif, donc pas de soucis financiers. »

« Il y a trois valeurs fondatrices au club : détermination, convivialité et solidarité »

Le vert est la couleur du Vineuil Sports Football, et quelque part il tient de l’arbre, avec des racines pour la stabilité, l’ancrage, et la connexion à la terre. Elles représentent aussi les origines de l’institution club qui en 2025 aura à la fois 60 ans et 100 ans*. Le tronc représente la résilience et la force. Il s’agit de la colonne vertébrale qui supporte et maintient… en N3** !

« Il y a trois valeurs fondatrices au club : détermination, convivialité et solidarité, affirme Mickaël Lomet. Ce sont des valeurs qui touchent tous les projets qu’on a mis en place. On a développé le foot féminin qui n’existait pas. On avait 62 licenciées et l’année prochaine, on espère atteindre 90. C’est un projet très important pour nous. On a aussi développé l’aide aux devoirs. Les enfants s’entraînaient une fois et demie en moyenne par semaine, aujourd’hui ils s’entraînent trois fois et demie, parce qu’on va les chercher, ils font leurs devoirs et après ils s’entraînent. Les parents les récupèrent avec les devoirs faits, c’est très important.« 

Un autre projet a également été lancé par le club de Vineuil, le sport adapté, qui n’est pas du handisport mais l’exercice du sport pour celles et ceux présentant une déficience intellectuelle (handicap mental) ou un trouble psychique. « Des parents devaient emmener leurs enfants à Bourges ou ailleurs pour faire du sport adapté, confie le coprésident du VSF. On va renforcer ce projet cette année avec un éducateur dédié. L’idée est d’intégrer ces jeunes dans des équipes en fonction de leur âge réel ou mental pour ne pas les mettre en difficulté. On a remarqué que les enfants s’intègrent facilement, les barrières sont souvent chez les adultes. » Et Mickaël Lomet poursuit : « Cela apporte une autre ouverture au club. Des bénévoles s’intéressent à ces projets qui dépassent le football. On a une centaine de bénévoles. Des parents viennent grâce à des projets intéressants comme celui-ci. C’est pourquoi le Vineuil Sports Football est différent d’autres clubs. Le football y est central mais va chercher d’autres choses. »

En outre, le club vinolien travaille sur nombre d’actions caritatives, via des tombolas pour des actions humanitaires, pour l’association France Lafora (qui lutte contre cette épilepsie myoclonique progressive héréditaire rare de forme grave) qui est aussi à Vineuil. Le VSF participe à « Octobre Rose », une opération annuelle contre le cancer du sein, en organisant un match avec un maillot différent, et tous les bénéfices sont reversés à cette cause. « On a aussi récupéré une quarantaine de sacs complets de cadeaux de Noël pour les hôpitaux grâce aux familles du club ! », précise le dirigeant.

L’impulsion a été donnée par l’équipe dirigeante en place depuis huit ans, car le club était tout foot jusqu’alors. « Nous avons une vision différente, un rôle d’accompagnement éducatif. La première chose que nous avons mise en place est de dire bonjour, regarder les gens dans les yeux, enlever la capuche et les écouteurs. Cela fait partie des valeurs fondatrices du club, le respect est primordial. Tous les membres du club saluent les autres, c’est très important pour nous, décrypte Mickaël Lomet. On a aussi un rôle d’accompagnement des parents parfois. Il y a des limites à respecter pour le bien-être des enfants. On recrute des joueurs non seulement pour leurs compétences techniques mais aussi pour leur savoir-être. Si les valeurs ne sont pas respectées, peu importe leur niveau, ils ne sont pas retenus. Quand on négligeait ce côté, on le regrettait toujours par la suite. »

Evidemment, mener autant d’actions footballistiques et citoyennes exige une mobilisation forte. « Il y a toujours des parents qui se proposent, remarque Rodolphe Berthon, autre coprésident du club. Ils connaissent l’institution, ils connaissent les gens du CA, du bureau, ils connaissent tous les éducateurs, ils connaissent d’autres enfants. Cela leur permet de faire du covoiturage. Cela crée plein de liens ! »

« Plus on est dans un monde solidaire, plus la performance suit »

Mais alors, les valeurs avant les résultats sportifs au Vineuil Sports Football ? « Nous voulons les deux ! » lancent les deux présidents d’une même voix. Les deux hommes assurent que l’un n’empêche pas l’autre, bien au contraire. « On pense que plus on est dans un monde solidaire, plus la performance suit. Au moins dans le monde amateur. Pour preuve, avec l’aide aux devoirs, nos jeunes qui s’entraînaient en moyenne 1.5 fois par semaine le font 3.5 fois désormais, donc il y a de meilleures performances au bout. Toutes les équipes jeunes sont en régionale désormais alors qu’elles étaient auparavant en départementale. »


*Fondé en avril 1965, le club Vineuil-Sports est né de la transformation de l’Etoile Sportive de Vineuil créée en 1925. Initialement, cette association avait pour but de préparer les jeunes au Brevet d’Aptitude Militaire, mais elle incluait également diverses activités sportives, comme l’athlétisme, le basket-ball et le judo. En 1965, Vineuil-Sports se transforme en une société sportive communale regroupant plusieurs sections sportives, dont le football. Ce n’est qu’en 2002 que la section football devient une entité indépendante connue sous le nom de Vineuil Sports Football. | ** La reprise est fixée au 16 juillet.

Votre annonce sur Blois Capitale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Blois Capitale

GRATUIT
VOIR