Vie locale

Risques d’allergie : les pollens de graminées en forte concentration

Si vous avez le nez qui coule ou les yeux qui piquent actuellement, vous êtes sûrement allergique aux pollens de graminées ! Le Loir-et-Cher est actuellement en alerte rouge à ce niveau. Comme chaque année au début du mois de juin, les concentrations de ces pollens dans l’air sont très fortes, selon les données des capteurs de pollens. Malheureusement, le risque d’allergie restera élevé pendant plusieurs semaines.

En revanche, les autres herbacées en floraison, telles que les pollens de plantain, d’oseille et d’ortie (Urticacées), présenteront un risque d’allergie plus faible dans le département. Les pollens de chênes, quant à eux, sont en perte de vitesse, et le risque d’allergie associé ne dépassera plus le niveau faible.

En plus des pollens, il est important de mentionner les bourres blanches de peuplier présentes dans l’air. Ces bourres, utilisées par le peuplier pour disperser ses graines, peuvent être gênantes et provoquer des symptômes similaires à ceux d’une allergie. Cependant, ces symptômes sont principalement dus à une réaction mécanique irritante aux filaments duveteux dispersés en grande quantité. De plus, les pollens de tilleuls commencent également à se disperser, ce qui peut provoquer des symptômes chez les personnes à proximité.

Seules les rares averses de pluie pourront temporairement réduire les concentrations de pollens et offrir un peu de répit aux personnes allergiques.

Pour mieux se protéger des pollens et limiter leur exposition, il est recommandé de suivre quelques conseils pratiques. Consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens disponible ici. Rincez vos cheveux le soir et aérez les logements avant le lever et après le coucher du soleil, si possible. Évitez de faire sécher le linge à l’extérieur et gardez les vitres des voitures fermées pour empêcher les pollens de pénétrer dans l’habitacle. Enfin, évitez les activités sportives à l’extérieur, car elles entraînent une surexposition aux pollens. En prenant ces précautions, les personnes allergiques pourront mieux gérer leurs symptômes et profiter pleinement de la saison estivale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Blois Capitale

GRATUIT
VOIR